Musée Kawasaki

Jeudi avant-midi, nous sommes allés visiter le musée Kawasaki World dans la ville de Kobe.


Situé à environ 1h30 de Kyoto, cette ville est connue pour son célèbre boeuf de Kobe. M. Adashi nous attendait à l’entrée du musée afin de nous faire faire le tour des installations. Nous étions très heureux de faire sa connaissance, car il a été d’une grande aide pour la mission. Il travaille également pour Kawasaki et aime beaucoup le Québec.

 

Nous avons eu une visite guidée donnée par le directeur du musée lui-même et traduite par M. Adashi. Kawasaki est une entreprise Japonaise publique fondée en 1896. Son nom vient de son fondateur Shōzō Kawasaki, à ne pas confondre avec la ville de Kawasaki, qui est originaire de Kobe.

 

L’entreprise a des projets dans plusieurs domaines, notamment l’industrie aérospatiale, ferroviaire, de transport maritime, d’équipements industriels et des turbines à gaz. Ils ont également une grande histoire de construction de ponts et, plus récemment, d’équipements de recyclage pour les villes. C’est également eux qui construisent les motos Kawasaki. Le musée était donc assez bien rempli; on ne s’est pas ennuyé!

 

On a tout d’abord parcouru un bref historique de la compagnie par décennie relatant les meilleurs coups et les inventions du groupe Kawasaki. Ensuite nous avons pu essayer une collection impressionnante de motos sports. On a également pu rentrer dans une des cabines des touts premiers Shinkanzen et admirer une petite chorégraphie de robots industriels. C’était impressionnant de voir à quel point cette entreprise s’est diversifiée au cours du temps pour répondre aux besoin des Japonais.

 

Nous aurions aimé voir les industries elles mêmes mais le musée nous a permis d’avoir une meilleure vue d’ensemble de Kawasaki et de tous les domaines dans lesquels elle oeuvre.

 

Pour bien terminer la journée, nous sommes allés goûter à ce fameux boeuf Kobe réputé comme le boeuf le plus tendre et gras qui soit. Il est d'ailleurs possible d’en manger au Canada depuis 2012 (l’exportation était auparavant interdite par le gouvernement Japonais) Bien que l’assiette soit assez dispendieuse (environ 60$ l’assiette), personne n’a regretté sa décision. C’est ainsi que s’est terminé notre dernière visite officielle. Nous sommes maintenant dans le train en direction de l’aéroport. C’est donc avec un pincement au coeur que nous vous écrivons. Au plaisir de vous revoir au Canada!

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    MASNADA Gérald (dimanche, 02 octobre 2016 08:57)

    Bonjour, ce musée est-il public, je peux le visiter quand je veux ? Merci.
    Je vais aller au japon et j'en profite pour voir le maximum de musée sur les motos, train etc...
    Amicalement. Vous pouvez me répondre à cette adresse : gerald.masnada@laposte.net

  • #2

    BRANDAZZI MARC (lundi, 03 juillet 2017 04:15)

    Salut,

    un peu pénible à trouver, près du port, mais des ports il y en a partout !!!
    Muséee à la gloire de KAWASAKI industrie mais place très limitée aux motos ! je m'attendais à voir l'intégralité des modèles, déçu ! mais il y a la Z1 0000001, alors !

    bonne visite dans ce pays magnifique même si la Corse, c'est quand même mieux !
    à voir de préférence au mois de mars/avril pour les cerisiers, féérique !!!!!!!

  • #3

    anonse sex (vendredi, 08 septembre 2017 09:38)

    niedotrzymywanie