Les transports à tokyo

Les transports à Tokyo sont très complexes pour arriver à desservir toute la population de la ville.


Au Japon, le système de train est, comme vous pouvez le voir, très élaboré. En plus, la ville est desservie par une système de métros tout aussi élaborés. Toutefois, aux heures de pointe, les 2 sont débordés.

 

Nous avons opter pour une "Japan rail Pass" pour nos déplacements. Celle-ci permet de voyager à travers les systèmes de trains de ''JR'' de manière illimitée durant nos 14 jours. En plus, on peut l'utiliser pour les trains à haute vitesse (shinkansen) et cela fait économiser beaucoup d'argent considérant qu'un aller Tokyo-Kyoto peut coûter 130$! Malgré son prix exorbitant, elle reste tout de même l'option la plus rentable pour les touristes qui peuvent se la procurer. Elle n'est malheureusement pas utilisable pour les métros, mais les trains sont tellement nombreux à Tokyo que prendre un autre moyen de transport n'est pas nécessaire.

 

Utiliser ce moyen de transport peut s’avérer très stressant pour des gaikoku jin (étrangers), et ce, surtout aux heures de pointes.

 

En effet, ce n’est aucunement comparable aux métros de Montréal. Si vous pensez qu’il est difficile de se frayer un chemin dans le métro arrivé à la station Berry-Uqam, alors vous serez surpris d’observer ce phénomène aux métros et trains de Tokyo. Les gens s’entassent jusqu’à ce qu’il devienne impossible de faire un pas, quelque soit la direction.

 

Cependant, malgré le fait que le Japon, dont le territoire occupé correspond à 20% de sa superficie, représente une population de plus de 4 fois celle du Canada, on peut observer une discipline impressionnante de la part de ses habitants. En effet, tout se fait de manière incroyablement civilisée et silencieuse.

 

Les gens se mettent à la queue leue leue derrière une ligne tracée au sol pour attendre le train. Il est donc préférable d’éviter le dépassement ou de se mettre carrément à côté d’une personne comme on peut le faire à Montréal.

 

De plus, un autre fait remarquable est celui du silence absolue dans les trains. Il n’est pas rare d’observer un silence déconcertant durant les heures de pointes. De plus, il est interdit de parler au téléphone dans le train. Attendez-vous à recevoir des regards discrets de la part des Japonais si vous osez défier cette règle, répétée via des messages pré-enregistrés.

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0