Toyo Rubber

Lors de la 2e journée dans la région de Kyoto, nous nous sommes déplacés vers Itami pour être reçu par l’équipe de Toyo Rubbers à son centre technique.

Toyo Tires  se spécialise dans la fabrication de pneus Toyo et Nitto mais aussi dans les produits de caoutchouc pour divers usages. Cette visite a été rendue possible grâce au père de notre collègue Amélie Brien qui travaille pour la compagnie.  Ayant déjà reçu à leur demeure au Québec des Japonais de l’entreprise, ce fut à leur tour de nous accueillir chaleureusement.

 

Après nous avoir offert le lunch, nous avons assisté à une présentation du manager, suivi de la présentation des vidéos promotionnels, qui sont disponibles sur Youtube. Nous avons finalement fait un tour des installations du centre technique qui fut fort intéressant.

 

La fabrication de pneus est beaucoup plus compliquée qu’elle ne peut paraître. En effet, les ingénieurs utilisent d’abord des logiciels de simulation pour élaborer les nouveaux design de pneus. Ces logiciels permettent de faire des tests routiers pour comparer les différents paramètres en plus de faire des représentations au niveau moléculaire pour voir comment le matériel va influencer le pneu. Après avoir fait de nombreux essais sur logiciel, ils peuvent passer à la fabrication de prototypes. Il faut généralement 4 à 5 prototypes avant de pouvoir arriver à un nouveau modèle satisfaisant. Ceux-ci sont généralement fait à la main, pour par la suite créer un moule très dispendieux pour en faire la production. C’est un processus qui recommence à chaque année.

 

Le processus est très dispendieux. On fait ensuite plusieurs tests, tels que des tests acoustiques, de résistance et de performance sur la glace pour s’assurer que le pneu répond aux critères exigés. Leurs installations étaient très impressionnantes avec la salle acoustique et les machines de tests qui coûtent plusieurs millions chacune. Ils ont aussi 2 pistes d’essai au Japon situées au Nord à Saroma pour la piste d’hiver et dans le Sud pour la piste d’été.

 

Nous avons donc tous apprécié notre expérience chez Toyo Rubber et ce fut très intéressant de voir toutes les notions de nos cours de résistance des matériaux et de beaucoup d’autres appliquées dans un contexte de travail. Nous espérons qu’il sera possible de créer un partenariat entre l’entreprise et l’ÉTS pour de futurs stages au Japon.

Écrire commentaire

Commentaires : 0